Back to 1920’s : Quand les marques s’emparent du phénomène Great Gatsby

 

The Great Gatsby ou Gatsby Le Magnifique est un livre de Francis Scott Fitzgerald sorti en 1925.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire le livre n’a jamais rencontré le succès qu’on lui prete, le livre ne fut érigé en symbole de littérature américaine que bien après la deuxième guerre mondiale, et rencontra enfin le succès.

Mais le livre fut tout de même porté 5 fois sur grand écran (La version de 2013 réalisée par Buz Luhrmann avec Léonardo Di Caprio étant la cinquième).  A ce jour la seule adaptation digne de ce nom est celle de 1974 de Jack Clayton avec Robert Redford, mais la version 2013 s’annonce prometteuse.

Avec une sortie prévue le 10 mai 2013 outre atlantique et une promo bien ficelée, soutenue par un Jay-Z en producteur-associé et une BO accueillant des guests à couper le souffle, le film s’annonce comme le succès du printemps.

Et les marques ne comptent pas se faire attendre pour surfer sur ce revival !

 

Première à ouvrir le bal, Hotels.com qui va offrir à un couple l’occasion de vivre un week-end comme Gatsby (ndlr: Gatsby est un millionaire vivant dans les starss et les paillettes, on oublie le reste du scénario pour le concours, pas de meurtre et autres cotés sombres).
Pour ce faire du 6 mai au 9 mai, les internautes sont invités à tweeter leur passion pour le luxe et les voyages en mentionnant @Hotelsdotcom avec le Hashtag (ou mot-dièse) #GreatGiveAway pour gagner deux nuits pour deux au Boston Langham Hotel construit en 1922 (c’est toute la thématique).

 

Plus logique le studio de design Designer8 Event Party Rental, qui a fournis une partie des décors pour la première du film propose dès à présent une ligne de produits Gatsby Furniture Line.

De la même manière Brooks Brother a lancé une collection de costmes Great Gatsby Collection (l’entreprise avait déjà fait du bruit en 2009 en vendant une édition limitée de costumes de Mad-Men). Positionnement idéal pour la marque puisque la rumeur veut que Fitzgerald ait été un grand fan de la marque, et la marque serait mentionnée de nombreuse fois dans le livre symbolisant « the ultimate gentleman’s purveyor of fine clothing to the American man of distinction ».

 

Mais il n’y en a pas que pour les hommes, puisque Tiffany & Co s’est aussi faufilée dans la brèche, en lançant une collection dédiée.
Il vous en coutera tout de même 350$ pour des bouton de manchettes et 1 200$ pour le collier…

Et enfin Chevrolet qui sort un spot TV qui semble à mis chemin entre Gatsby Le Magnifique et Midnight in Paris, pour un nouveau modèle. L’intérêt de la référence par rapport au produit n’est pas évident, mais mon article parle de Gatsby Le Magnifique pas de qualité publicitaire.

 

Sources, le fantastique site Brand Channel.