Call me viral [petit livret de déculpabilisation à l’encontre des honnêtes gens]

Le but de cet article est de vous dédouaner en société si par mégarde on vous attaque sur l’entêtante Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen.

 

Call Me Maybe tube de l’été 2012, insupportable et pourtant entendu partout, notoriété spontanée de l’ordre de 150% chez les utilisateurs de réseaux sociaux. Son succès n’est pas dut au hasard nous avons tous été dupés.

Personnellement j’ai découvert cette musique au Grand Journal fin avril et n’ai pas encore acheté de poster d’elle pour décorer ma chambre (je tiens à le preciser).

Et à la vue de cette jeune canadienne chantant, je me suis dis que le single avait toutes les caractéristiques du tube radio de l’été. Paroles niaises et rythme entêtant; en somme une Ilona Mitrecey canadienne, un René la Taupe aux cheveux longs, le Rick Roll de l’année 2012.

Aujourd’hui le succès de la canadienne n’est plus a démontrer avec 9 semaines passées dans le top du Billboard Hot 100. Tube de l’été 2012 ayant réussi à détrôner Gotye.

Mais comme la plupart des vidéos virales son succès est plus dû aux influenceurs l’ayant aidés, qu’au hasard.
Tout comme le fut Paul “Bear” Vasquez avec son Double Rainbow, qui ne connu le succès que 4 mois après l’upload de sa vidéo (Jimmy Kimmel  ayant amorcé la tendance en twittant la vidéo à ses quelques 1 milliard de followers).

 

Le single de Call me Maybe single sort le 20 septembre 2011, et c’est en décembre 2011 que Justin Bieber partage son coup de coeur pour la vidéo à ses 20 millions de followers.

Le 18 février 2012 ce fameux Justin Bieber upload un lip dub (clip chanté en playback avec la musique originale en fond) de Call Me Maybe avec Selena Gomez, Ashley Tisdale et lui-même. Une belle brochette de stars pour moins de 15 ans.

La vidéo fait évidemment un carton avec quelques 39 millions de vues en moins de 3 mois (pour info la vidéo la plus vue de tous les temps n’est autre que Baby de Justin Bieber 777 240 000 de vues).

Le clip officiel de Carly Rae Jepsen n’a été uploadé sur Youtube que le 1e mars 2012 (selon knowyourmeme.com). Tout est donc bel et bien de la faute de Justin Bieber.

Le 12 mars AOL (oui ça existe encore) publie une interview  de Jepsen dans laquelle elle remercie justin Bieber.

Dans cette interview elle explique que peu de temps après l’upload de son Lip Dub Justin Bieber et son manager ( Scooter Braun) ont contacté le Label de la canadienne (604)  pour leur proposer de combiner leur force et d’appuyer le lancement de Call Me Maybe en dehors du Canada.
Le petit Justin n’est donc pas si innocent que ça, et en plus d’être  l’origine de fredonnements non sollicités chez chacun d’entre nous cet été. Le jeune homme a fait des affaires sur notre santé mentale et auditive.

 

La success story est ensuite reprise entre autre sur Vulture (blog axé people-divertissement), le New York Times ou Mashable. La bête est définitivement lâchée.

Une simple requête sur Google Trend vous éclaire :

On voit que le premier pique de recherche (point A) surgit au mois de janvier avec des recherches liées à Justin Bieber et Call Me Maybe. Le second pique a lieu à la fin avril (point B) au moment de l’aide apportée par Justin Bieber à Carly Rae Jespen.
Et ensuite un flux de recherches constant sur l’été.

 

En plus de servir de relai, Justin Bieber a amorcé une tendance de Lip Dub reprise par les stars et les anonymes. Assurant une couverture insupportable à la chanteuse, reprise et partagée partout.

Donc les simples relais influenceurs, les Lip Dub de célébrités et d’anonymes, ainsi que les parodies ont généré un Gross Rating Point sur toutes les tranches de la population incomparrable. Avec au moins une nouvelle version dans nos flux d’actualités chaque jour. Un matraquage digital qui, s’il avait du être activé financièrement à chaque étape, aurait couté une véritable petite fortune.
Call Me Maybe servira certainement d’exemple, voire de support de cours aux futurs acteurs de l’industrie musicale, car le modèle de propagation fonctionne à merveille et illustre au mieux la puissance des réseaux sociaux et de la viralité , même dans un secteur en crise.

 

 

 

260 millions de vues Youtube plus tard, il faut tourner la page. Je sais c’est difficile mais avez vous suivi la tendance gnangnan style ? Qui est entrée dans le livre des record en étant le vidéo la plus likée du monde sur Youtube (déjà 2,141,750 likes aujourd’hui).

J’éspère que ces quelques lignes vous aideront à argumenter vos travers musicaux en société. Pour ma part j’ai honte d’avoir écrit autant de fois « Justin Bieber ».