Ce ne sont pas les Beatles qui ont inventé l’adolescence

 

Les Beatles n'ont pas inventés l'adolescence

 

A qui appartiennent les communautés?

Les communautés ou les tribus comme les définit Seth Godin existent bel et bien, mais elles sont indépendantes de ceux qui les utilisent !

Récemment on a vu David Guetta faire la promotion de la Renault Twizy, ou Norman faire le tour du monde pour Crunch. Mais ces ambassadeurs bien que sympathiques aux yeux de leur public ne sont pas les créateurs de leurs communautés.

Les fans de David Guetta l’apprécient pour sa musique (et oui c’est possible) et ceux de Norman trouvent ses vidéos drôles.
Mais est ce que l’avis de David Guetta sur la Twizy les intéressent ? Est ce le type de message auquel ils s’attendent en devenant fan du DJ ?

Simplement David Guetta correspond à une certaine audience, tout comme les Beatles en leur temps (toutes proportions gardées) enflammaient les foules adolescentes.
Mais les Beatles ne possédaient pas les adolescents.
Les communautés se forment et évoluent seules. Ensuite il se peut qu’un artiste, un produit, ou une tendance corresponde à leur idéologie.
Mais les communautés sont humaines et frivoles. À la première insatisfaction une communauté peu décider d’abandonner un artiste, boycotter une marque et la remplacer par une autre. Les communautés s’autosuffisent, et n’appartiennent à personne, mêmes les membres d’une communauté ne possèdent que ce qu’ils y apportent.

Il est important pour les marques de cibler ces communautés qui correspondront au storytelling véhiculé par leurs marques. Mais il faut garder à l’esprit que ces communautés sont frivoles et libres.

David Guetta, avec sa récente opération Renault a fait un véritable flop.

 

DavidGuettafaitdelapub

 

Lors d’un évenement Renault, la marque à poussé le hashtag #TwizyGuetta pensant recolter un torrent de Tweets de la part des quelques 4 millions de followers du DJ vedette.
Bilan, près de 300 000 euros investis dans la soirée, et 58 tweets. Et encore il faudrait analyser la polarité des messages (savoir s’ils sont positifs ou négatifs).

En comparaison il y a récemment eut  une soirée Oasis #befruit, la marque à 2000 followers sur twitter, et l’investissement pour la soirée était inférieur.
Bilan 299 tweets…

Oasis s’efforce d’écouter la communauté avec laquelle la marque interagit, et essaye de lui proposer du contenu qui l’intéresse.
David Guetta à simplement vendu ses fans…

 

 

Sources :

Pour les chiffres sur David Guetta et Oasis : L’Excellent avis de Ludovic Delaherche sur les communautés.

Pour plus d’infos sur l’opération Norman sort de sa chambre par Crunch, je vous invite à lire mon bilan ici.

Et pour les tribus de Seth Godin je vous invite à lire : Nous sommes tous singuliers – Exit le marketing de masse.