Facebook va devenir payant et utiliser vos données privées pour faire de la publicité !

Facebook va devenir payant et utiliser vos données privées pour faire de la publicité !

 

Ce titre est mensonger, racoleur et putassier.

Mais il est une dénonciation par l’exemple, que les digitales natives sont aussi pour beaucoup des digitales naïves. Et surtout j’en ai marre de voir tous ces Hoax tourner sur Facebook, ça me rappel les sombres heures d’MSN…

Alors rétablissons un semblant de vérité point par point.

 

 

 

1°) Facebook vend vos données personnelles

Alors oui, en étant sur Facebook vous appartenez à une immense base de données, et Facebook utilise cette base de données pour diffuser des publicités ciblées.
Comme pour tous les médias gratuits (les quotidiens gratuits, les chaînes de TV privées ou la radio), si vous ne payer pas pour un service, c’est parce que le produit vendu c’est vous.

Le business model de Facebook est donc comme la plupart des anciens médias : la publicité.

La seule différence avec les « anciens médias » c’est que sur Facebook vous renseignez tout tout seul, il est donc extrêmement simple de savoir votre âge, votre sexe ou votre ville.
Puisque sur Facebook vous donnez ces différents renseignements volontairement, mais aussi certains de vos centres d’intérêts (renseignements que la plupart d’entre nous refusons de donner lors d’un abonnement à un magazine par exemple).

Donc faire une publicité ciblée sur Facebook c’est hyper simple vous aller dans la rubrique publicité sur Facebook, vous choisissez la page fan concernée ou un statut de la page fan que vous voulez promouvoir (cela marche aussi pour un site web).
Ensuite vous choisissez le texte, image, et corps du message que vous voulez diffuser.
Puis votre cible, c’est là que la base de données intervient, par exemple ici (au hasard) les femmes de 20 ans à 30 ans en région parisienne, qui sont intéressées par les hommes et qui sont célibataires (au hasard totalement) : nous avons donc un peu plus de 850 000 cœurs à prendre à Paris et dans ses environs…

 

 

Donc en aucun cas je n’ai vu votre nom, prénom, ni même votre profil. Je n’achète pas la base de données Facebook, simplement un accès à cette dernière. Alors oui Facebook utilise vos données pour vous vendre. Mais Facebook ne donne pas vos informations personnelles à des étrangers.

 

 

2°) apparaître dans des pubs Facebook :

Facebook veut utiliser vos données personnelles (noms, prénoms et photos) pour faire de la publicités.
Simplement qui veut retrouver ses photos de vacances en 4×3 dans le métro ?

L’album « mes chouchous <3 & moi à Dunkerque Plage » peut devenir embarrassant… (dans une pub pour la préparation H)

 

 

Oui mais en fait non, Facebook ne va pas vous utiliser pour faire des pubs dans le métro et encore moins votre album « mes chouchous <3 & moi à Dunkerque Plage ».

Donc les pubs sur Facebook c’est soit sur le coté, soit dans votre flux d’actualités.

Et c’est soit des pubs classiques :

 

Soit des publicités sponsorisées, le principe est simple c’est les fameux « Michel Machin, Xavier Truc et 3 autres amis sont fans de La page utile » :

 

 

Et c’est dans ces publicités que Facebook utilise votre nom et votre photo. Mais n’ayez crainte cela n’apparaît que pour vos amis. Cela permet de personnaliser les publicités, et agit presque comme une recommandation, permettant de meilleurs résultats qu’une publicité classique : 78% des consommateurs font confiance aux recommandation de leurs pairs sur des sites, alors que 14% vont faire confiance à la publicité.

Mais si vous êtes pudiques et ne voulez pas que vos amis découvrent tout vos petits secrets (être fan du Bigdill peut parfois être difficile à assumer) vous pouvez désactiver cette option.

 

 

 

3°) Facebook va devenir payant

En réalité Facebook c’est déjà payant.
Les marques payent pour des publicités, des actualités sponsorisées ou autres contenus ayant des intérêts marketing.
Seulement Facebook, envisage de faire payer les particuliers ou plutôt les comptes perso pour davantage de visibilité.
Donc si Marine veut marquer que « Kevin est vraiment le roi des enfoirés parce que rompre par SMS c’est pas cool » elle pourra hélas toujours le faire gratuitement et librement.
En moyenne vos statuts ne sont vus que par 17% de vos contacts. Et la durée de vie moyenne d’un statut est de 3h (selon edgerankchecker). Il faudra donc miser sur le fait que Kevin se connecte sur Facebook dans les 3h suivant la publication pour être dans ces 17%…
Ou alors pour maximiser l’audience Marine pourra payer pour que sont statut apparaisse plus longtemps dans le flux d’actualité de ses amis (et en étant mieux placé).
Mais on espère tous que Marine ne le fera pas, parce que Ok Kevin n’est pas cool, mais nous on s’en fou.

Le seul véritable intérêt de ces statuts sponsorisés est pour ceux qui ont un blog (comme moi ^^), ceux qui ont une nouvelle importante, ou une actualité pro (je pense à une campagne publicitaire par exemple) à promouvoir.
En réalité cette fonction s’adresse aux utilisateurs qui veulent une activités professionnelles sur Facebook, ou du moins garantir une audience sur un post, qui justifier un investissement (inférieur à 1€).
Mais si cela ne vous intéresse pas, aucune obligation. Donc pourquoi critiquer…

 

Facebook c'est gratuit et c'est marqué dessus alors faut pas chercher plus loin

Facebook c'est gratuit et c'est marqué dessus alors faut pas chercher plus loin

4°) Le bonus

Depuis quelques jours on voit ce joli message fleurir tel de l’acné dans une classe de 5ème :

Hoax facebook UCC

Hoax facebook UCC

De façon rationnelle qui va aller lire ce pseudo ? Vous pensez réellement qu’il y a un service marketing Facebook, qui lit vos statuts pour savoir quel est votre opinion ?

Ensuite quand aux contenus prétendus libres je renvois aux points 1°) & 2°) un peu plus haut.
Enfin en ce qui concerne la référence juridique je vous invite à lire cette partie de L’Uniform Commun Code, puis à vous questionner sur les autres sociétés en bourses ayant vendu vos données personnelles…

 

 

Conclusion :

Pour conclure, tu n’es pas un digital native, juste un crétin qui le croit…

En fait, se dire digital native veut juste dire qu’on est né à une certaine période, mais ne veut pas dire qu’on est compétent dans ce domaine. Tout comme utiliser un outil ne veut pas dire qu’on le maitrise.

Beaucoup de théories avance qu’il faut 10 000 heures pour devenir expert dans un domaine. Prenons l’exemple de la télévision : si vous regardez pendant 10 000 heures la télévision vous serez expert en visionnage de programmes et de publicités. Mais en aucun cas vous en pourrez prétendre monter votre propre chaine de TV.

Facebook, et le web c’est pareil tant que vous vous positionnez en utilisateur, et non pas de l’autre coté vous deviendrez uniquement expert en statuts pourris. Quand on sait que les activités préférées sur Facebook sont (dans l’ordre) envoyer des messages persos, regarder des photos, checker ses status, réagir aux statuts des autres et uploader des photos.

Sur la même thématique, je vous invite à lire l’excellent article sur La théorie du Rhinocéros – stratégies digitales pour les noobs de Cyroul qui démystifie les dit « Digitales Natives ».

 

J’espère en avoir fait rire certains, à d’autres leur avoir fait comprendre certaines choses, ou du moins découvrir. A tous ceux là un petit like ou un partage ne me fera pas de mal, tout comme à vos contacts.
Pour tout ceux qui n’ont pas aimés cet article je vous invite à m’insulter dans les commentaires, ou sinon je relève tous les défis, chaque matin à 9H sur la place de la mairie de Vesoul (mousquet uniquement).

Commentaires

  1. LIEVRE dit :

    y’a vraiment encore des gens de notre âge qui croient que facebook va devenir payant ?ou seulement chez les petits qui n’ont encore pas conscience de tout et on peut être cléments avec eux?

    1. Blog Sans Gravité dit :

      J’ai peur que certaines personnes y croient encore…
      Y’a qu’à voir le nombre de personne qui clique sur les « cette fille a oublié d’éteindre sa webcam regarde ce qu’il se passe » je pense à un prof de webmarketing que j’ai eu par exemple…
      Et merci de tes allusions, mais j’ai très peu de contacts qui sont « jeunes » 😉