La Redoute se lance dans le Street Shopping Mobile

Street Shopping mobile par la redoute

Dès mercredi prochain selon (FrenchWeb) La Redoute lancerait une opération de Street Shopping (donc faire ses courses dans la rue).

Le principe est intéressant puisque basé sur la nouvelle application mobile « Street Shopping by La Redoute » (un wording pour le nom de l’application qui doit se compter en heures de briefs !). L’application sera donc disponible courant de semaine prochaine sur l’App Store et le Google Play.
Et cette application exploite les caractéristiques de vos smartphones puisqu’elle propose d’utiliser la géolocalisation et la caméra pour la réalité augmenté, et donc vous dévoiler ce que votre oeil seul ne peut voir.

 

J’espère que le rendu de l’application est meilleure que le rendu sur la vidéo, sinon l’application développée par l’agence Relatia a 10 ans de retard, malgré le bouton à la Path que les yeux avisés auront reconnu.

Cette opération s’inscrit dans une démarche intéressante, puisque l’on propose au client une expérience pour découvrir la nouvelle collection automne/hiver.
La Redoute franchi ainsi un pas de plus dans la permission marketing grâce à 11 boutiques virtuelles. D’ordinaire la marque utilisait la fréquence et la confiance assise grâce à son catalogue que tout le monde connaît, aujourd’hui elle ose l’éclat pour ajouter de sa superbe.

Ainsi c’est en arpentant les rues pavés de 10 grandes villes françaises que les mobinautes seront invités à découvrir les nouveaux produits de la marque.

Mais conscient de l’impact grandissant de la gamification, La Redoute va également organiser une chasse au trésor dans 56 villes françaises.
Guidé par différents indices et une carte interactive (lui indiquant les 10 gains les plus proches) le mobinaute pourra débusquer quelques 312 cadeaux généreusement offert par la marque de vente à distance la plus connue de France et de Navarre.

La Redoute souhaite réellement montrer son investissement dans le digital, que ce soit par ses actions de community management sur les réseaux sociaux (récemment des promotions uniquement pour ses followers en publiant en privé), en développant son site internet et aujourd’hui en investissant sur le mobile sans faire une simple application de m-commerce mais en proposant une véritable valeur ajoutée à son service

Le m-commerce représenterait 2% du CA de la redoute, ce qui est encore loin des 10% réalisés par Ventes-Privées.
Le tout à mettre en parallèle avec les chiffres d’affaires des deux groupes.