Pepsi vous offre un Jet Harrier (ou presque) !

Pepsi vous offre un Jet Harrier (ou presque) !

Aujourd’hui point anecdote avec le fameux « Pepsi points case« .

Le programme Drink Pepsi, Get Stuff :

En 1996 Pepsi, accompagné par son agence BBDO, lance le programme de fidélité « Drink Pepsi Get Stuff« .Le principe était simple, plus vous buviez de Pepsi plus vous gagniez de points, et avec ces points à vous les cadeaux Pepsi (Lunettes, casquettes, T-Shirts…). En moyenne une bouteille permettait de gagner 1 point et un pack de 12 canettes permettait de gagner 2 pointle T-Shirt s’échangeait pour 175 points, des lots donc assez long à gagner.

Drink Pepsi Get Stuff

Le programme, lancé en Amérique du Nord, connait un franc succès. Il permettra au soda bleu, de gagner 2 points de part de marché au détriment du monstre rouge, Coca-Cola.

A la fin du spot, le jeune adolescent mis en scène prend un Jet Harrier Fighter (celui qui peut décoller et atterrir à la verticale) pour aller à l’école et en dessous, en légende, apparait « Harrier Fighter 7 000 000 Pepsi Points« . Lot quasi-impossible a gagner puisqu’il aurait fallu consommer  7 millions de bouteilles de Pepsi.

 

 

Le petit malin et le procès pour le Jet :

Et c’est là qu’intervient John Leonard, un jeune étudiant américain, en épluchant les conditions de participation au concours, il se rend compte que l’on peut acheter des points Pepsi pour 0,10cts…
Ce qui ramène le prix d’achat du Jet Harrier à 700 000$, presque rien quand on rêve d’aller au boulot en avion de chasse.

Notre bon vieux Léonard a donc envoyé 15 points qu’il avait en sa possession accompagné d’un chèque lui permettant de récolter les 6 999 985 points manquants (ainsi qu’un chèque de 10$ pour les frais d’envois).

Pepsi refuse poliment en reconnaissant la blague, ajoutant que le Jet Harrier n’est ni sur le catalogue, si sur le site web de la campagne. Il apparait simplement dans le spot TV, sur un ton humoristique. Jon Harris, porte parole de la marque de Soda conclura d’un « Si nous devions préciser dans chaque spots ce qui est une blague et ce qui est vrai il n’y a plus de fin ».

Leonard ne voulu pas en rester là et attaqua Pepsi en justice !

Après diverse renvois de jugement, en août 1999, la justice établi  » qu’aucune  personne objective aurait conclu que la publicité n’offrait pas réellement de Jet Harrier ». Ajoutant que l’utilisation d’un Jet Harrier comme moyen de locomotion pour aller à l’école relevait de l’irréel d’autant que les Jet Harrier commercialisé au grand public sont désarmés et inapte au vol.

 

Malgré cet incident, le programme Drink Pepsi, Get Stuff fut un succès, la marque gagna des parts de marchés, et fut copiée quelques années après par Coca Cola.