Un catalogue interactif original

La marque de vêtements pour femmes ONLY lance un catalogue interactif incrusté dans une vidéo !

Sur cette page sobrement nommée only because we can on peut voir un clip appelé « The Liberation »:

Clip the liberation de only pour only because we can

Ce clip est joliment réalisé, tinté de culture rock, et on y voit quelques bad girls vivre comme bon leur semblent.

Mais nous ne sommes pas au festival de Cannes, donc ne parlons pas plus de la réalisation. Puisque ce n’est pas ce qui m’intéresse. Pour une fois c’est le contenant qui m’intéresse davantage que le contenu.
Le principe est (presque) simple, mais l’idée est originale, au lieu de laisser l’internaute parcourir le site à la recherche de vêtements, un clip les présente portés.

Donc le clip à l’avantage de présenter les produits dans un contexte hyper brandé, à savoir un inivers rock où la liberté est absolue.
Ensuite le clip est doublement interactif, puisque d’un coté l’internaute est sollicité : on lui demande par exemple de dérober un jean. Mais il peut également cliquer à tous moments sur les vêtement portés (sur la video) pour avoir les informations sur ces vêtements, il peut ensuite les partager sur Facebook s’il le souhaite.

Par exemple ici je peux cliquer sur la veste ou sur le tee-shirt de cette charmante demoiselle.

En cliquant sur la veste dans le clip

En cliquant sur la veste dans le clip

 

En cliquant sur le tee-shirt dans le clip

En cliquant sur le tee-shirt dans le clip

 

Donc en plus de proposer un contenu interactif où l’internaute est incité à cliquer pour poursuivre l’histoire, les vêtements présentés sont biens mis en valeurs (tant dans la manière d’être portés, que dans le contexte où ils sont présentés en habillant ces bad girls qui font tout ce qu’elles veulent).

 

 

Cette vidéo interactive peut rappeler les vidéos YouTube de Buzzman pour TippEx (2fois), ou encore de cette marque de pizza (ma préférée), mais plus proche de cet exemple : Ikéa qui proposait de visiter des appartements virtuels.

Donc rien de très neuf, mais moi j’aime bien, vivement qu’une marque pour homme me propose de voler des jeans en vidéos pour les acheter après !